Exposé complet sur l’Empire de GAO

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

INTRODUCTION

  1. SOURCES ET ORIGINE
  2. Les sources de l’Histoire
  3. L’origine de l’empire
  4. LE ROYAUMEC DE GAO SOUS LE REGNE DE SONNI
  5. GAO, un vassal du Mali
  6. Sonni Ali à la conquête du Mali
  7. LES ASKIA ET  L’APOGEE DE L’EMPIRE
  8. Askia Mohamed
  9. L’organisation de l’empire
  10. Organisation politique et administrative
  11. L’organisation économique
  12. L’organisation culturelle
  13. LE DECLIN DE L’EMPIRE
  14. Les causes
  15. Les conséquences

CONCLUSION

                                                        INTRODUCTION

A la suite du Ghana puis du Mali, émerge l’empire SONGHAI ou SONRHAI à l’est de la boucle du Niger. Lessonrhaïs forment autour de GAO un Etat musulman dont la puissance est  à la fois religieuse, commerciale et militaire. L’empire fut dirigé par deux grandes dynasties : les SONNI et les ASKIA.

  1. SOURCES ET ORIGINE
  1. Les sources de l’Histoire

L’histoire des SONGHAI nous est rapportée par les écrivains arabes tels qu’Ibn Khaldum Al Oumari et surtout Ibn Batouta qui le parcourut et par les œuvres de lettrés soudanais : le Tarich El Fettach et le Tarich Es soudan.les griots traditionalistes ont aussi contribué à cette découverte.

  • L’origine de l’empire

L’Etat SONGHAI fut fondé à KOUKIA au VIIème Siècle à la suite des métissages qui s’effectuèrent entre les Sonrhaïs et les berbères dirigés par le chef ZA El Ayamen, qui fuyait devant l’invasion arabe. Ce métissage entre sonrhaïs et berbères donnera la dynastie des DIA. Initialementpetit royaume au niveau du fleuve Niger au VIIe Siècle qui sera vassal des empires du Ghana et du Mali, il devient empire durant le XVe siecle.l’empire SONHRAI s’étendait sur plus ou moins le Niger, le Mali et une partie du Nigeria actuels. Vers 1010, les rois de Koukia s’installèrent à GAO et se convertirent à l’Islam. La ville voisine de TOMBOUCTOU devient le point de regroupement des caravanes et le centre du commerce transsaharien, ce qui en fait non seulement la métropoleéconomique de l’empire mais aussi le principal centre religieux et intellectuel. Cette cité mystérieuse s’honore alors de nombreux monument sen en prise (mélange de terre et de paille), telles les mosquées Djingareyber, Sidi yaya et sankoré. L’aventurier René Caillé y pénétrera bien plu tard en 1828, ni trouvant que les restes d’une splendeur passée. Vers l’an 1300, le SONGHAI passe sous la coupe de l’empire du Mali. Mais il retrouve son indépendance sous le règne de SONNI ALI BER de la dynastie des SI (1464-1492) qui combat les peuls et les touaregs, ainsi que les lettrés musulmans de la ville Sainte de TOMBOUCTOU.SONNI Ali tente de préserver la culture africaine de son royaume. Le successeur de SONNI ALI, SARAKOLLE Mohamed Touré (1493-1528), soninké originaire de Tekrour, prend le contre-pied de sa politique, achève d’islamiser le royaume à travers plusieurs batailles que rapportent le voyageur Léon l’africain. Il fonde la dynastie musulmane des Askia sous laquelle…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA) , taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)