Exposé complet sur les temps géologiques

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

PLAN

INTRODUCTION

  1. HISTOIRE
  2. L’AGE DE L’UNIVERS ET DE LA TERRE
1) Le découpage du temps en ères

2) L’âge de l’univers

3) L’âge de la terre

  1. METHODE DE DETERMINATION DE L’AGE DES ROCHES
  2. La chronologie absolue

CONCLUSION

INTRODUCTION

L’échelle des temps géologiques est un système de classement chronologique utilisé, notamment en géologie, pour dater les événements survenus durant l’histoire de la Terre. Si son origine date du XVIIIe siècle, elle prend une forme de datation précise en 1913, lorsque Arthur Holmes, reconnu aujourd’hui comme le père de l’échelle des temps géologiques, publie la première. Les techniques de datation, la science de la chronostratigraphie ne cessent de s’enrichir ; les échelles doivent ainsi être périodiquement mises à jour, les âges devenant plus précis.

  1. HISTOIRE

Au cours des XVIe et XVIIe siècles, les mineurs commencent à exprimer le besoin de comprendre les relations entre les différentes unités lithologiques. En 1669, le géologue danois Niels Stensen énonce le principe de superposition, selon lequel une couche sédimentaire est toujours plus récente que les couches sous-jacentes (sauf remaniement ultérieur). Ce nouveau principe permet aux travailleurs de commencer à reconnaître les différentes successions de roches, mais la description des roches, basée à l’époque sur des critères d’observation tels que la couleur, la texture ou l’odeur, ne permet pas de faire des comparaisons entre les séquences de différentes zones géographiques. La découverte de fossiles un peu partout sur la planète permet de faire un travail de corrélation entre des zones géographiques distinctes. En 1795, James Hutton énonce le principe d’uniformitarisme (aussi appelé principe d’actualisme), qui suppose que les processus géologiques sont uniformes dans le temps en termes de fréquence et de magnitude. Le géologue britannique William Smith publie en 1815 une carte géologique détaillée de l’Angleterre, du Pays de Galles et d’une partie de l’Écosse, lui permettant de découvrir les fossiles stratigraphiques, régissant l’approche biostratigraphique. Ce nouveau principe, nommé principe de succession faunistique, indique que les fossiles découverts dans une séquence stratigraphique le sont de manière ordonnée, ce qui permet de mettre en place une échelle de temps relative.

  1. L’AGE DE L’UNIVERS ET DE LA TERRE
1) Le découpage du temps en ères
1. L’ère primaire ou Paléozoïque (–540 à –250 Ma)

•  Le début de l’ère primaire correspond à l’apparition des temps fossilifères (–540 Ma). Il y a 245 Ma, la moitié des organismes marins a disparu ainsi que la presque totalité des vertébrés terrestres. On estime que 95 % des espèces existantes à…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA) , taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)