Exposé très complet sur le communisme

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

INTRODUCTION

  1. DEFINITION DU CONCEPT DE COMMUNISME
  2. HISTOIRE DU COMMUNISME
  3. LES TYPES DE COMMUNISME
  4. Le Marxisme
  5. Le maoïsme
  6. Le trotskisme
  7. LE COMMUNISME DANS LE MONDE
  8. En Europe
  9. En Asie
  10. En Amérique latine
  11. LA FIN DES REGIMES COMMUNISTES EN EUROPE
  12. REFLEXIONS SUR LE COMMUNISME AUJOURD’HUI.

CONCLUSION

INTRODUCTION

Le communisme (du latin communis – commun, universel) est un ensemble de doctrines politiques, issues du socialisme et, pour la plupart, du marxisme, s’opposant au capitalisme et visant à l’instauration d’une société sans classes sociales.

Plus largement, ce terme est associé au mouvement communiste international né après la Première Guerre mondiale, fruit d’une scission de la IIe Internationale provoquée par les bolcheviks. Il renvoie également, dans le contexte de la guerre froide, à une alliance géopolitique (Bloc communiste) dominée par l’Union soviétique, ainsi qu’à une forme de régime politiquedictatorial ou totalitaire, caractérisé par la position exclusive du Parti communiste, la surveillance et la pression constante des polices politiques sur toutes les structures institutionnelles, sociales et économiques ainsi que sur les simples citoyens et par une économie planifiée et étatisée.

  1. DEFINITION DU CONCEPT DE COMMUNISME

Le communisme est un mouvement social dont le but est de :

  • Créer une société sans classes (c’est-à-dire sans qu’un groupe d’hommes ne vive aux dépens d’un autre groupe d’hommes).
  • Fournir à chacun ce dont il a besoin pour vivre et développer ses capacités, tout en évitant le gaspillage du travail des hommes.

Pour cela, le communisme essaie de supprimer la propriété privée afin que tout appartienne à toute la communauté, qui décidera de la manière dont chaque chose doit être utilisée pour répondre aux deux points évoqués plus haut. Sur ce plan, le communisme s’oppose au capitalisme (un système économique caractérisé par le commerce et la propriété privée de l’économie). Pour parvenir à ce but, les communistes veulent créer un régime politique où le parti communiste dirigera la société et l’économie : la dictature du prolétariat.

A l’origine, on appelait « communisme » le mouvement. Mais ensuite le mot a désigné le but final, c’est-à-dire la société sans classes et sans propriété privée. On appelle parfois à tort « communistes » les États qui prétendent chercher à créer cette société, même quand en réalité ce n’est pas le cas.

Jusqu’à présent, un seul parti communiste est parvenu à créer une dictature du prolétariat : le parti Bolshevik en Russie, qui a pris le pouvoir dans ce pays lors de la révolution d’octobre 1917. Mais les communistes ne sont pas parvenus à étendre leur révolution au monde entier pour créer la société sans classes et sans propriété privée. Battus, ils ont presque tous été assassinés par Staline, qui a créé un État totalitaire tout en continuant à s’appeler « communiste » pour se faire aimer des travailleurs.

  1. HISTOIRE DU COMMUNISME

De nombreux philosophes, au cours des siècles, écrivent des livres qui proposent de supprimer la propriété privée, ou simplement de rendre la société plus juste en réduisant les inégalités. A la fin du XVIIIe siècle, Gracchus Babeuf, un révolutionnaire français, a eu des idées qui ressemblent beaucoup au communisme contemporain. Plus tard, dans les années 1800, les socialistes veulent résoudre les problèmes des ouvriers et de l’injustice sociale. Certains socialistes se disent communistes : les plus connus sont..

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA), taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)

Exposé complet sur l’éducation (méthodes pédagogiques et enjeux)

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

INTRODUCTION

  1. DEFINITION
  2. LES TYPES  DE METHODES PEDAGOGIQUES DE L’EDUCATION
  3. Construire son savoir
  4. Education formelle et non  formelle
  5. Éducation familiale
  6. Éducation parentale
  7. LES ENJEUX DE L’EDUCATION
  8. L’éthique dans l’éducation
  9. Inclusion scolaire

CONCLUSION

Sources :

INTRODUCTION

L’éducation est une action pour développer un ensemble de connaissances et de valeurs morales, physique, intellectuelles, scientifiques considérées comme essentielles pour atteindre le niveau de culture souhaitée. L’éducation permet de transmettre d’une génération à l’autre la culture nécessaire au développement de la personnalité et à l’intégration sociale de l’individu. L’éducation de l’enfant et de l’adolescent repose sur la famille, l’école, la société, mais aussi sur des lectures personnelles et sur l’usage des médias comme par exemple la télévision ou internet.

  1. DEFINITION

L’éducation est étymologiquement « guidée hors de » (du latin educere), c’est-à-dire développer, faire produire. Il signifie maintenant plus couramment l’apprentissage et le développement des facultés intellectuelles, morales et physiques, les moyens et les résultats de cette activité de développement. L’éducation humaine inclut des compétences et des éléments culturels caractéristiques du lieu géographique et de la période historique.

Chaque pays, dans le monde, dispose de son propre système éducatif, avec un rôle traditionnellement dévolu aux parents d’un enfant (ou à leur substitut) d’amener cet enfant aux mœurs de l’âge adulte, et une intervention souvent croissante des États.

  1. LES TYPES  DE METHODES PEDAGOGIQUES DE L’EDUCATION
  2. Construire son savoir

La pédagogie moderne considère que la transmission traditionnelle simple (instruction) doit laisser la place à une pédagogie où l’élève construit (et non crée) son savoir lui-même. Par exemple, selon cette conception, il semble plus important qu’un élève soit capable de construire le concept de département et d’en identifier un à partir d’une carte ou d’un dictionnaire, plutôt que de connaître par cœur tous les départements sans en savoir les attributions, le fonctionnement, etc. De même, il semble…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA), taxes inclus. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)