Exposé complet sur l’Empire du Gwiriko et du Kénédougou

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

Introduction

  1. Origine
  2. Situation géographique
  3. Organisation
  4. Organisation économique
  5. Organisation sociale
  6. Organisation religieux
  7. Evolution
  8. Apogée- Déclin
  9. L’apogée
  10. Le déclin
  11. LE ROYAUME DU KENEDOUGOU
  12. Origine
  13. Déclin

Conclusion

Introduction

L’empire Gwiriko est créé vers 18èsiècle dans la partie Ouest du Burkina Faso par un prince Dioula du nom de Famangan OUATTARA petit frère de Sékou OUATTARA fondateur du royaume de Kong en pays Senoufos dans le Nord de la côte d’Ivoire. Le Gwiriko était un royaume vassal de Kong. LE royaume avait pour objectifle contrôle des routes commerciales qui reliaient Kong au site du fleuve Niger.

  1. Origine du Royaume GWIRIKO

Les gens s’interrogent de plus en plus aujourd’hui sur la signification réelle du nom « Gwiriko »  Quelle est son origine ? Etait-ce vraiment le nom d’un royaume comme l’avait fait croire Dominique Traoré ? Quelle était l’étendue de ce royaume ? Ou s’agit-il simplement d’un mythe ?

Pour comprendre l’origine du nom Gwiriko, il faut remonter à l’expansion commerciale et politique de Kong au début du XVIIe siècle. Cetteexpansion commerciale est le fait des Jula dont les ancêtres, les Wangara, étaient en activité dans les savanes Ivoiriennes et Ghanéennes depuis au moins le XVe siècle et avaient fondé les cités marchandes de Boron (Côte d’Ivoire) et de Bégho (ghana). A la faveur du commerce atlantique, ces cités tombent en déclin, et leurs populations se dirigent vers Kong qu’elles transforment, avec d’autres marchands venus d’horizons divers, en une métropole commerciale.

  1. Situation géographique

Le « Gwiriko » vaste empire ensemble qui s’étend de la Comoé au Niger, passe, vers 1714, sous lautorité de Famanga Ouattara, conquérant venu du Kong, qui réalisa son unité.Banfora, Gaoua, Ouagaye et Safané étaient des marchés internationaux Bobo était la plus grande métropole de la boucle du Mouhoun.

  1. Organisation
  2. Organisation économique

L’utilisation de la terre guiri pour designer ces pays ne s’explique pas autrement. Au-delà de cedésert sur la route en direction de Dlenné se trouve à L’ouest de la falaise dans une région relativement populaire. Sya, la future Bobo-Dioulasso, d’où le nom de guiriko, qu’ils appliquèrent a cette contrée ou ils pouvaient…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA), taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)