Exposé complet sur la vie et la philosophie de Friedrich Wilhelm Nietzsche

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

PLANIFIER

INTRODUCTION

  1. BIOGRAPHIE
  2. BIBLIOGRAPHIE DE NIETZSCHE
  3. PHILOSOPHIE DE NIETZSCHE
  4. Nietzsche, la métaphysique et la morale :

2-   Nietzsche et la Volonté de Puissance :

  1. CRITIQUE DE SA PHILOSOPHIE

CONCLUSION

INTRODUCTION

Friedricha Wilhelm Nietzsche, a commencé sa carrière comme philologue classique avant de se tourner vers la philosophie. En 1869, à l’âge de 24 ans, il devient la plus jeune personne à occuper la chaire de philologie classique de l’université de Bâle. Il démissionne en 1879 en raison de problèmes de santé qui le tourmentent presque toute sa vie, puis achève la plupart de ses écrits fondamentaux au cours de la décennie suivante. En 1889, à 44 ans, il est victime d’un effondrement et, par la suite, d’une perte totale de ses facultés mentales. Il vit les années qui lui restent sous la garde de sa mère jusqu’à sa mort en 1897, puis chez sa sœur Elisabeth Förster-Nietzsche.

  1. BIOGRAPHIE

Friedrich Wilhelm Nietzsche naît à Röcken, en Prusse, le 15 octobre 1844, dans une famille pastorale luthérienne. Son père, Karl-Ludwig, né en 1813 à Eilenbourg, pasteur évangélique et son grand-père paternel, Friedrich August Ludwig, pasteur à Wohlmirstedt, puis superintendant à Eilenbourg ont tous deux enseigné la théologie. Le père de Nietzsche, qui étudie la théologie à Halle avant de devenir précepteur de membres de la famille royale de Prusse, à la cour ducale d’Altenbourg, est un protégé de Frédéric-Guillaume IV. Mais la maladie (de violents maux de tête) le contraint à demander une paroisse dans la région de sa famille, vers Naumburg. Karl-Ludwig et une partie de sa famille s’installent à Röcken en 1842.

Il épouse Franziska Oehler (1826-1897), fille d’un pasteur, en 1843. Ils ont deux fils : Friedrich Wilhelm et Ludwig Joseph (1848-1850), et une fille, Elisabeth Nietzsche (1846-1935).

Il souhaite à cette époque être pasteur comme son père. Il développe une conscience scrupuleuse, particulièrement portée à l’analyse et à la critique de soi, et fière, croyant à la noblesse de la famille Nietzsche (selon une tradition familiale transmise par sa grand-mère, les ancêtres des Nietzsche venaient de Pologne et s’appelaient alors Nietzki). Son caractère est bien résumé par cette remarque qu’il fit à sa mère : « Un comte Nietzki ne doit pas mentir. » Vers 1853, à l’âge de neuf ans…

Pour télécharger l’exposé complet il faut payer 4,5€ (3000 FCFA), taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56196345 (WhatsApp Uniquement)

Exposé complet sur Avérroes et son Oeuvre

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

Plan

INTRODUCTION

II- BIBLIOGRAPHIE ET PRESENTATION

  1. Présentation
  2. Bibliographie

III- LA PENSEE DE L’AUTEUR :

IV- CE QUE NOUS AVONS RETENU DE SA PHILOSOPHIE

CONCLUSION

INTRODUCTION

Pour le citoyen moyen qui regarde la télévision, lit les journaux et/ou écoute la radio, la question de l’existence, passée ou future, d’un islam des Lumières, d’une religion musulmane éclairée, se pose avec acuité. La réponse à cette question brûlante est nécessaire, voire urgente, si l’on veut barrer la route à la diffusion de rumeurs qui déclarent cette religion ennemie de la paix et incompatible avec une spéculation philosophique normale.

Ibn Rushd, Averroès de son nom latin, reste l’incarnation même de l’esprit philosophique en islam. Mort en 1198, il prolongea toute une lignée de falasifa, c’est-à-dire d’authentiques penseurs rationalistes qui assurèrent le développement d’un legs spirituel gréco-musulman. Nous verrons plus en détail ce personnage mythique au cours de cet exposé.

  1. BIBLIOGRAPHIE ET PRESENTATION
  2. Présentation

Ibn Rochd de Cordoue, plus connu en Occident sous son nom latinisé d’Averroès, est un philosophe, théologien, juriste et médecin musulman andalou de langue arabe du xiie siècle, né le 14 avril 1126 à Cordoue en Andalousie et mort le 10 décembre 1198 à Marrakech au Maroc. Il exerce les fonctions de grand cadi (juge suprême) à Séville et à Cordoue, et de médecin privé des sultans almohades, à Marrakech à une époque charnière où le pouvoir passe des Almoravides aux Almohades. L’intérêt d’Averroès pour la spéculation philosophique hellénique, donc païenne et polythéiste, ne s’est jamais démenti, même si ce grand inspirateur du legs intellectuel gréco-musulman a dû…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 4,5€ (3000 FCFA), taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56196345 (WhatsApp Uniquement)

Exposé complet sur Aristote (Vie et Philosophie)

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

INTRODUCTION

  1. BIOGRAPHIES
  2. BIBLIOGRAPHIE
  3. PHILOSOPHIE

CONCLUSION

INTRODUCTION

Il est appelé le « Prince des philosophes » et demeure l’une des grandes figures de la philosophie grecque, avec Platon dont il fut l’élève.

D’une intelligence encyclopédique, son œuvre influencera toute la pensée occidentale, mais aussi le monde arabo-islamique ainsi que la vision thomiste.

On se consacrera ici, en marge de ses études sur la physique et les sciences naturelles, à ses traités de morale (Ethique à Nicomaque ; Ethique à Eudème), de politique et d’économie (La Politique principalement).

  1. BIOGRAPHIE

384 avant J.-C : naissance d’Aristote, fils du médecin Nicomaque, en Macédoine (située au nord-ouest de la Grèce et de la mer Egée).

– 367 à 347: il suit l’enseignement de Platon à l’Académie d’Athènes. À la mort de son maître, Aristote s’éloigne d’Athènes et fonde une école à Assos. Il rencontre Théophraste et se lie d’amitié avec le naturaliste qui travaillera plus de vingt ans à ses côtés.

– 342 : Philippe, roi de Macédoine, le fait venir à Pella pour être précepteur de son fils Alexandre. – 335 : Alexandre le Grand accède au trône ; Aristote revient à Athènes et y fonde le Lycée. Il y enseigne en marchant…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 4,5€ (3000 FCFA), taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56196345 (WhatsApp Uniquement)