Exposé complet sur le téléphone en milieu Scolaire

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

INTRODUCTION

  1. DEFINITION DU TELEPHONE PORTABLE ET DE L’EDUCATION
  2. IMPACT DU TELEPHONE PORTABLE SUR L’EDUCATION
  3. Impact positif
  4. Impact négatif
  5. MESURES D’ERADICATION DU MAUVAIS USAGE DU TELEPHONE PORTABLE

                      CONCLUSION

INTRODUCTION

L’évolution des moyens de communication est aujourd’hui une dynamique irréversible. Celle du téléphone portable s’est faite à une vitesse telle qu’il a pénétré toutes les couches de la société et s’est imposé comme le moyen le plus utilisé. Introduit au Burkina Faso en 1996, le téléphone portable est devenu aussi incontournable que la télévision et se révèle d’utilité multifonctionnelle dans le quotidien des Burkinabè. En milieu scolaire, la présence du téléphone portable a contribué à changer le comportement des élèves, à créer un dysfonctionnement dans les relations famille-école et à l’intérieur de chaque entité. L’éducation des enfants se voit ainsi influencée.

Quel est alors l’impact du téléphone portable sur l’éducation des enfants ? Quelles mesures peut-on prendre pour éradiquer le mauvais usage du téléphone portable ?

Les réponses à ses questions constitueront l’ossature de notre exposé. Mais bien avant, tentons d’élucider les termes suivants : téléphone portable, éducation.

  1. DEFINITION DU TELEPHONE PORTABLE ET DE L’EDUCATION

► TELEPHONE PORTABLE

Le téléphone portable, encore appelé téléphone mobile ou téléphone cellulaire ou simplement portable, est un appareil électronique permettant de communiquer sans être relié par câble à un central téléphonique.

Le téléphone portable rend possible non seulement la communication vocale mais également l’envoi de messages textes. Ces messages succincts, dits SMS, peuvent être complétés par des images, des photographies, des sons ou des vidéos.

Il existe deux grandes catégories de téléphones portables : les téléphones portables basiques centrés essentiellement sur la fonction téléphonie et les smartphones ou téléphones multifonctions plus élaborés offrant de nombreuses autres possibilités.

► EDUCATION

Dans le Dictionnaire de l’éducation, LEGENDRE définit l’éducation comme étant :

  • « L’acquisition de bonnes matières : politesse, savoir-vivre, bonne conduite en société ; formation et informations reçues par une personne pendant ses années d’études ».
  • « Le développement harmonieux et dynamique chez l’être humain de l’ensemble de ses potentialités (affectives, morales, intellectuelles, physiques, spirituelles, etc.) ; développement du sens de l’autonomie, de la responsabilité, de la décision, des valeurs humaines et du bonheur chez la personne ; transformation dynamique, positive et continue de la personne ».

L’éducation concerne ainsi toutes les dimensions de l’être et peut prendre plusieurs formes : l’éducation physique, intellectuelle, morale, civique, sexuelle, sanitaire, religieuse, culturelle, à la citoyenneté, etc.

Elle vise l’insertion sociale de l’enfant et ce rôle était autrefois dévolu aux parents avec le soutien de la société. De nos jours, ce rôle est de plus en plus laissé aux mains de l’Etat, à travers l’institution scolaire car l’ONU en a fait un droit fondamental pour l’enfant.

  1. IMPACT DU TELEPHONE PORTABLE SUR L’EDUCATION
  2. IMPACT POSITIF

Le téléphone portable peut avoir un impact positif sur l’éducation s’il est utilisé à bon escient. Il est un outil grâce auquel les élèves peuvent consolider les cours, les informations données par les professeurs. En effet, à travers le téléphone portable, les élèves peuvent faire des recherches sur internet et avoir des informations complémentaires sur le cours donné par le professeur. Ils peuvent ainsi…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA) , taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)

Exposé complet sur les methodes contraceptives et leurs conséquences

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

PLAN

INTRODUCTION

  1. LES DIFFERENTES METHODES CONTRACEPTIVES MODERNES.
  2. Les moyens de contraception pour les hommes
  3. Le retrait
  4. Le préservatif masculin
  5. La stérilisation
  6. Les moyens de contraception pour les femmes
  7. La pilule contraceptive
  8. Le patch
  9. L’anneau vaginal, la cape cervicale et le diaphragme
  10. Le préservatif féminin
  11. Les contraceptifs injectables
  12. CONSEQUENCES DES METHODES CONTRACEPTIVES

CONCLUSION

INTRODUCTION

La contraception désigne l’emploi de moyens visant à empêcher qu’un rapport sexuel entraîne une grossesse. Elle est définie par l’Organisation mondiale de la santé comme étant « l’utilisation d’agents, de dispositifs, de méthodes ou de procédures pour diminuer la probabilité de conception ou l’éviter ». Il existe plusieurs méthodes de contraception, d’action locale ou générale, à l’efficacité et aux contraintes variables. Parmi ces méthodes, le préservatif peut également être utilisé pour la prévention des infections sexuellement transmissibles.

Plus généralement, la contraception peut s’intégrer dans une stratégie de contrôle des naissances ou de planification familiale, à un niveau individuel ou collectif. La contraception est souvent associée aux femmes, la majorité des solutions proposées (pilule, stérilet…) étant conçues pour elles. Il existe cependant des contraceptions masculines (contraception hormonale, thermique ou chirurgicale) qui restent moins connues

  1. LES DIFFERENTES METHODES CONTRACEPTIVES MODERNES.

Les moyens de contraception sont nombreux et concernent à la fois les hommes et les femmes. Quels sont-ils et quelles sont leurs spécificités ? Zoom sur les différents moyens de contraception, leurs avantages et leurs inconvénients.

  1. Les moyens de contraception pour les hommes

Il existe à ce jour trois moyens de contraception utilisés par les hommes :

  • Le retrait
  • Le préservatif masculin
  • La stérilisation
  1. Le retrait

Le retrait consiste, comme son nom l’indique, à se retirer du vagin de la femme quelques secondes avant l’éjaculation. Si en théorie cette méthode est fiable à 96 %, en pratique, elle ne l’est qu’à 78 %. Ce mode de contraception est 100 % naturel mais ne protège pas contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

  • Le préservatif masculin

Le préservatif masculin est très fiable lorsqu’il est bien utilisé (98 %), il protège de plus des IST et n’implique aucun traitement hormonal. Le préservatif masculin est à usage unique et se pose à l’occasion de chaque rapport sur le pénis en érection.

  • La stérilisation

La stérilisation masculine, plus connue sous le nom de vasectomie, est une opération définitive qui consiste à obturer ou sectionner les canaux déférents qui permettent le passage des spermatozoïdes des testicules à la verge. Cette intervention chirurgicale est…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA), taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)

Exposé complet sur le terrorisme (origine,causes,proposition de solutions)

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

PLAN

INTRODUCTION

  1. DEFINITION
  2. ORIGINE DU TERRORISME
  3. CAUSES DU TERRORISME
  4. EXEMPLES D’ATTAQUES TERRORISTES
  5. STRATEGIES DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME

CONCLUSION

INTRODUCTION

Dans l’histoire du monde un grand nombre d’organisations politiques ou criminelles ont cependant recouru au terrorisme pour faire avancer leur cause ou en retirer des profits. Des partis de gauche comme de droite, des groupes nationalistes, religieux ou révolutionnaires, voire des États, ont commis des actes de terrorisme. Une constante du terrorisme est l’usage indiscriminé de la violence meurtrière à l’égard de civils dans le but de promouvoir un groupe, une cause ou un individu, ou encore de pratiquer l’extorsion à large échelle (mafias, cartels de la drogue, etc.). Le terme de terrorisme est aujourd’hui très fréquemment employé en droit international et par les institutions internationales, mais il ne donne pas lieu à une définition unique et universelle. Au cours de notre étude nous tenteront d’élucider plus en profondeur le phénomène du terrorisme dans le monde et au Burkina.

  1. DEFINITION

Le terrorisme est l’emploi de la terreur à des fins idéologiques, politiques ou religieuses .Les multiples définitions (Alex Schmidt et Berto Jongman en 1988 en listent 109 différentes4) varient sur : l’usage de la violence (certaines comprennent des groupes n’utilisant pas la violence mais ayant un discours radical), les techniques utilisées, la nature du sujet (mettant à part le terrorisme d’État), l’usage de la peur, le niveau d’organisation, l’idéologie, etc. Dans nombre de définitions intervient aussi le critère de la victime du terrorisme (civile, désarmée, innocente, attaque contre un État démocratique qui aurait permis au terroriste de s’exprimer légalement).

  1. ORIGINE DU TERRORISME

Le mot « terrorisme » est attesté pour la première fois en novembre 1794, il désigne alors la « doctrine des partisans de la Terreur », de ceux qui, quelque temps auparavant, avaient exercé le pouvoir en menant une lutte intense et violente contre les contre-révolutionnaires. Il s’agit alors d’un mode d’exercice du pouvoir, non d’un moyen d’action contre lui. Le mot a évolué au cours du xixe siècle pour désigner non plus une action de l’État mais une action contre lui. Son emploi est attesté dans un sens antigouvernemental en 1866 pour l’Irlande, en 1883 pour la Russie (mouvement nihiliste), en Inde britannique (Jugantar (en)), dans les Balkans et l’Empire ottoman (l’Organisation révolutionnaire intérieure macédonienne, ORIM, qui pratique des prises d’otages d’Européens, et…

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA), taxes inclus. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)