Exposé complet sur le sous developpement de l’Afrique et du Burkina (Causes,conséquences,solutions)

NB: Les documents mis à disposition sur ce site sont des documents à exploiter, autrement dit des compléments pour parfaire votre travail. Ils ne sont pas faits pour être présentés à l’état.

PLAN

INTRODUCTION

  1. DEFINITION
  2. CAUSES ET CONSEQUENCES DU SOUS-DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE
  3. Causes du sous développement de l’Afrique :
  4. La colonisation
  5. L’ère des indépendances
  6. Le blocage culturel
  7. Conséquences du sous développement de l’Afrique
  8. émigration
  9. L’alimentation :
  10.  La démographie : 
  11. La santé :
  12. Le sous-développement culturel et social : 
  13. SOUS-DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO
  14. Causes du sous-développement au Burkina Faso
  15. Manque d’ambitions
  16. Pédagogie de la pauvreté
  17. Multiplication de discours sans effet
  18. Conséquences du sous-développement au Burkina Faso
  19. La croissance du PIB : 
  20. Les inégalités :
  21. le chômage : 
  22. La dépendance financière :
  23. La dépendance technologique : 
  24. SOLUTIONS POUR SORTIR DU SOUS DEVELOPPEMENT
  25. La santé
  26. L’eau
  27. L’éducation
  28. L’électricité.
  29. Les infrastructures communicationnelles.

CONCLUSION

Sources :

INTRODUCTION

On parle de pays sous-développé et de sous-développement d’un pays lorsque la situation sanitaire et économique y est très mauvaise. Le terme pays sous-développé n’est plus beaucoup employé, on préfère le terme plus neutre de pays en voie de développement, ou pays en développement. Les pays les plus pauvres sont les pays les moins avancés (PMA).

  1. DEFINITION

Le terme sous-développement a été employé pour la première fois en 1947 par le président américain HARRY TRUMAN qui le revêt d’un caractère très économique! Caractéristiques générale du sous-développement: L’analphabétisme, le faible taux de scolarisation Gestion défaillante d’une économie paralytique et dépendante La subordination politique Ampleur des inégalités sociales: une minorité riche qui s’engouffre de fortune Au détriment d’une majorité pauvre qui sombre dans la misère

  1. CAUSES ET CONSEQUENCES DU SOUS-DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE
  2. Causes du sous développement de l’Afrique :
  3. La colonisation

Parmi les causes du retard de l’Afrique dans le développement, la colonisation ne peut passer sous silence! Elle a entraîné: la destruction locale de formes traditionnelles, l’exploitation abusive des ressources un système élitiste marqué par l’exploitation des populations La constitution de sous-groupes de population souvent antagoniste: l’ex du génocide du Rwanda en est une des conséquences La prise en main par l’occident, imposition habitudes de vie, de mœurs, voire religion 

  • L’ère des indépendances

L’espoir suscité par les indépendances s’est très vite amenuisé avec la liste des maux qui les accompagnent: un néo-colonialisme qui est une façon pour les métropoles d’avoir une main mise sur leurs colonies la lutte pour le pouvoir des dirigeants qui ne soucient que de leurs propres intérêts: la cause du continent leur importe peu, situation favorable aux métropoles 

  • Le blocage culturel

La volonté de copier le modèle occidental est en constante opposition avec les pratiques locales traditionnelles Les PVD ont du mal à se forger une identité, d’autant que les PD par l’intermédiaire de firme multinationales cherchent à véhiculer leurs valeurs, leur mode de vie.

  • Conséquences du sous développement de l’Afrique
  • émigration

Quand on voit l’énergie, le courage et la détermination des africains pour affronter les dangers de l’émigration et ensuite pour accepter n’importe quel emploi en Europe (on voit ainsi un médecin ghanéen devenir gardien de parking à Paris ou un « énarque » malien devenir balayeur à Rome), on doit donc se dire que ces personnes ne sont ni des « trouillards » ni des « tire aux flancs ».
On se doit dès lors, si on veut trouver une solution à ce problème, de rechercher les vraies causes de l’émigration africaine.
Il existe plusieurs causes entre autres les guerres, le manque d’emploi etc. mais la principale, c’est la pauvreté en Afrique, que l’on peut illustrer par quelques chiffres Plus de la moitié de la population africaine vit avec moins de 1€ par jour pour se loger, se nourrir, se soigner, et s’éduquer…

  • L’alimentation :

 Dans les PVD, les populations ne parviennent pas à manger à leur faim, elles pensent manger en quantité qu’en qualité. La famine, la sous-alimentation et la mal – nutrition sont récurrentes. Les aliments consommés en moyenne par individus ne renferment pas la quantité de calories (moins de 200 calories par jour) et de vitamines nécessaires. Pourtant il est constaté qu’il y a assez de nourriture dans le monde, mais elle est simplement inégalement répartie ; en plus il ya des terres fertiles dans ces pays.

  •  La démographie : 

Dans les pays en voie de développement (PVD) les taux de natalité et de fécondité sont très élevés, alors que celui de la mortalité est en recul grâce au progrès de la médecine. Par conséquent la population augmente d’une manière très rapide. Cette démographie galopante a des raisons culturelles (volonté d’avoir plusieurs garçons pour assurer sa descendance et prouver sa fertilité) et économique (l’enfant est un investissement et une assurance pour ses parents). Cette hausse de la population augmente la demande sociale : problèmes de nourriture, d’habitat, d’urbanisation d’assainissement, d’électrification, d’éducation, de santé…

  • La santé :

 L’accroissement rapide de la population pèse beaucoup sur la santé des individus. Le nombre de médecins /hbt et les infrastructures sanitaires ne pouvant pas suivre le rythme d’évolution de la population, sont insuffisants. Le peu d’infrastructures qui existent sont mal réparties dans les territoires, car les meilleurs hôpitaux, les meilleurs médecins, infirmiers, équipements sont concentrés dans les capitales au détriment des autres villes et campagnes.

  • Le sous-développement culturel et social : 

L’accroissement rapide de la population va entraîner beaucoup de difficultés dans les domaines social et culturel. En effet, les écoles et les universités, ont dépassé leur capacité d’accueil. Les moyens didactiques, les infrastructures scolaires et ….

Vous avez fini de lire le contenu gratuit, pour télécharger la totalité de l’exposé il faut payer 3€ (2000 FCFA), taxes inclues. Vous pouvez payer par Mobile Money ou Carte bancaire en cliquant ici sur :


Un souci ? Contactez le service client au +226 56011423 (WhatsApp Uniquement)